Rallycross RX Team

Aux portes de l'exploit…

De retour dans les rangs du championnat d'Europe de Rallycross à l'occasion de la cinquième manche de la saison disputée en Norvège, sur le Lånkebanen de Trondheim, le pilote « Salaun Holidays » s'est largement mis en évidence ce week-end, en récoltant sa seconde qualification pour une Finale A en trois épreuves disputées cette saison.

Pourtant, les choses furent loin d'être aussi aisées pour la Peugeot 207 aux couleurs d'Intermarché et d'Axel Fermetures. Auteur d'un prometteur sixième meilleur temps lors des essais chronométrés, Jean-Luc trouvait rapidement ses marques pour s'installer définitivement dans le Top 10 de la catégorie SuperCars.

Gêné par un couloir de départ trop peu favorable lors des manches qualificatives, Jean-Luc n'héritait que d'une place sur la première ligne de la finale C aux côtés de Guttorm Lindefjell. Une occasion dont allait se saisir le pilote « Salaün Holidays » pour faire parler toute son expérience.

Vainqueur tranquille de la finale C, Jean-Luc profitait de gommes encore à température pour s'emparer d'un des deux derniers tickets encore en jeu pour la finale A en compagnie du jeune Daniel Holten. Une performance que Jean-Luc savourait à sa pleine mesure même si un soucis mécanique altérait quelque peu sa course après le départ de la finale A.

Prudent, le multiple champion de France décidait de ne prendre aucun risque inutile lors cette ultime confrontation du week-end, préférant rester à l'écart de l'agitation traditionnelle des finales avec, en toile de fond, la perspective de la manche suédoise de l'ERC dès le week-end prochain.

« C'est un superbe week-end. Je me suis fait coincé au départ de la seconde manche et c'était compliqué de faire un bon chrono. Ensuite, j'ai vécu une finale C relativement tranquille devant Michaël de Keersmaecker. En Finale B, je suis passé dans le tour joker au bon moment en évitant les contacts entre les pilotes placés devant moi. J'ai été opportuniste dans cette finale en profitant des chamailleries de mes adversaires. Je n'ai pas cherché à forcer en Finale A. Je suis resté un long moment derrière Stig-Olov Walfridson et Mats Lysen, mais une vis de biellette de pince a cédé, et je pense que c'est la raison pour laquelle j'ai perdu une position. » soulignait Jean-Luc à l'issue d'une course conclue au 7e rang.

« Maintenant, nous allons passer à la révision de la voiture avant de mettre le cap sur la Suède que je vais pouvoir aborder dans d'excellentes conditions » conclut Jean-Luc avec un enthousiasme certain.

À noter que la structure Pailler Compétition sera sur tous les fronts ce week-end. En effet, si Jean-Luc tentera de rééditer sa bonne tenue de 2011, en Suède, où il réussissait à intégrer le Top 3 à l'issue de la première journée de compétition, Fabien et Jonathan Pailler retrouveront quant à eux les joies du championnat de France sur le circuit de Lavaré, dans la Sarthe, pour la cinquième épreuve de la saison.

Auteur : Nicolas DUBERNARD



Télécharger le communiqué…


< Page précédente - Page / - Page suivante >