Rallycross RX Team

La magie de la premiere victoire !!

Après deux podiums consécutifs obtenus sur les tracés de Lavaré et Lessay, Jonathan Pailler s'est emparé de son premier succès en Rallycross au terme d'une finale A maîtrisée de main de maître sur le circuit de Kerlabo. Une superbe performance pour le pilote aux couleurs de Salaün Holidays et d'Intermarché qui vient récompenser tout le travail abattu par la structure « Pailler Compétition » depuis le début de saison.

Passé à côté d'une qualification pour la SuperPôle le samedi lors des essais chronométrés, Jonathan n'aura pas connu guère plus de chance au départ de la première manche qualificative, lorsqu'un pivot cédait à la sortie de la première courbe. Comme son frère Fabien, la Peugeot 206 « Axel Fermetures » devait, dès lors, absolument s'assurer d'une seconde journée de compétition sans accroc pour poursuivre sur le rythme imprimé depuis l'étape sarthoise de Lavaré. Un exercice dans lequel Jonathan excellera ! Meilleur temps de la seconde manche qualificative, Jonathan allait doubler la mise lors de l'ultime chrono du week-end, récoltant ainsi une quatrième place qui positionnait l'intéressé sur la première ligne de la finale A pour la troisième fois consécutive cette saison !

Une nouvelle performance de choix dont Jonathan allait se saisir pour se mettre en évidence. Après deux manches de Lavaré et Lessay conclues sur le podium, le pilote Salaün Holidays ne laissait à personne l'opportunité de s'emparer de la position de leader à l'extinction des feux de la finale A. Parti depuis le troisième couloir de la première ligne, Jonathan grillait la politesse aux hommes forts du championnat que sont Marc Morize et Christophe Saunois en choisissant la trajectoire extérieure. Une manoeuvre difficile que Jonathan réalisait à la perfection pour s'emparer des commandes d'une finale A qu'il ne lâchera plus !

Pourtant, la pression grandissante exercée par Christophe Saunois et sa Toyota Corolla ne permettait pas à Jonathan la moindre erreur. Pressant sur chaque virage, il fallait attendre le passage de Christophe par le tour joker pour voir subitement les choses se décanter et ce, d'autant plus que ce dernier deviat finalement renoncer à quelques boucles du terme. Dès lors, plus rien ne pouvait stopper la fuite en avant de la Peugeot 206 aux couleurs d'Intermarché et d'Axel Fermetures. D'une précision chirurgicale, Jonathan alignait les tours sans jamais faillir pour aller coiffer son premier succès en Rallycross, qui plus est, sur un tracé de Kerlabo seulement séparé d'une centaine de kilomètres des bases de la structure la plus titrée de l'histoire du Rallycross français.

À l'arrivée, Jonathan ne réalisait pas qu'il venait d'ajouter son prénom à la dynastie des Pailler en Rallycross. Du rêve à la réalité, le cadet de la fratrie n'aura pas tardé à marquer de son empreinte cette saison 2012 du championnat de France de Rallycross. Une performance que ce dernier avouait d'ailleurs avoir du mal à réaliser.

« Le week-end a mal commencé le samedi lors des essais libres. Je n'ai pu faire qu'une seule série sur le sec, donc je suis arrivé aux essais chronométrés dans le flou le plus absolu. Je n'avais aucun repères au niveau des freinages. Finalement cela s'est plutôt bien terminé étant donné que je termine à 0,06 s d'une qualification pour la SuperPôle. » explique le vainqueur de la manche de Kerlabo.

« En première manche, j'ai de nouveau eu des problèmes au démarrage. Cela doit venir de la voiture qui n'est pas habituée à rouler sur une piste sans grip. Au premier virage, j'ai cassé un pivot en essayant de me faufiler. Du coup j'ai dû repartir à zéro, je n'avais plus le droit à l'erreur pour les deuxième et troisième manches. Heureusement, tout s'est mieux passé le lendemain. J'ai pris un bon départ en seconde manche et je pense avoir trouvé le bon compromis pour flirter avec les limites de la voiture. Je suis parti devant et j'ai bien géré ma course en réalisant le meilleur temps, alors que cela glissait pas mal avec la pluie qui s'est abattue à ce moment là. »

« Même si ce n'était pas la première fois que je partais depuis la première ligne de la finale A, ce n’était pas gagné d'avance. A coté de moi, il y avait en effet des pilotes d'expérience qui savent gérer la pression d'une finale. Avant le départ je m'étais fait un petit scénario, j'avais prévu que Saunois allait bien démarrer alors que j'imaginais que Marc Morize aurait plus de difficultés. Si cela se réalisait, il fallait que je plonge à l’extérieur car ils allaient freiner beaucoup plus tôt. Et c'est exactement ce qu'il s'est passé ! Après, alors que je surveillais la course depuis mes rétroviseurs, Christophe Saunois a fait une faute dans le tour joker et j'ai su en profiter. Il ne me restait plus qu'à assurer pour les deux derniers tours. Ces moments là ne sont pas simples en terme de gestion ! Il faut essayer de ne pas trop cogiter même si on ne peut pas s’empêcher de surveiller le moindre bruit de moteur. Quand j'ai passé la ligne, c’était du délire ! Je me suis complètement lâché ! Depuis tout petit on baigne dans le Rallycross, c'est un rêve de gamin que je réalise. » explique Jonathan, qui occupe désormais la quatrième place du classement général. Une position qui lui laisse désormais entrevoir la possibilité de se rapprocher un peu plus du Top 3 au classement général du championnat de France.

« Je suis vraiment satisfait de ces résultats car c'est seulement ma première saison complète dans une Division 3 qui est très relevée. De plus, je fais un bon retour au classement en remontant à la quatrième place. Vu mes problèmes au démarrage, la différence s'est faite avec l'arrivée des circuits avec tour joker. Maintenant on peut même revoir nos objectifs à la hausse en essayant de finir dans le Top 3. On va tout faire pour en tout cas. » concluait un Jonathan Pailler forcément satisfait d'un week-end riche en émotions. Nul doute que l'intéressé voudra poursuivre sur un rythme similaire dès la prochaine manche de Lohéac au début du mois de septembre.

Auteur : Nicolas DUBERNARD



Télécharger le communiqué…


< Page précédente - Page / - Page suivante >