Rallycross RX Team

Au pied du podium !

Après Kerlabo quatre semaines auparavant, Fabien Pailler s'est offert une nouvelle quatrième place devant les 40 000 spectateurs massés dans le temple du Rallycross français de Lohéac, huitième étape du championnat de France 2012.

Rapide dès les essais libres où le pilote « Intermarché Carburant Pro - Axel Fermetures » se signalait en occupant le Top 3 de la catégorie reine du SuperCars, Fabien poursuivait son effort lors d'essais chronométrés décisifs, puisque qualificatifs pour la SuperPôle, qui offre cette saison l'opportunité aux cinq meilleurs temps de marquer des points au classement général du championnat sur un tour lancé. Malheureusement, un bris de transmission allait stopper Fabien en SuperPôle.

« Le week-end avait plutôt bien commencé avec le troisième temps des essais libres et des essais chronométrés. La voiture a prouvé toute son efficacité, mais en SuperPôle, tout s'est soudainement emballé. Je pense qu'il y avait moyen de faire quelque chose dans cet exercice, mais une transmission a cédé sur un freinage et quand j'ai voulu ré-accélérer, la voiture m'a logiquement échappée et j'ai terminé ma course dans le rail » explique Fabien, qui avec un cinquième temps, héritait d'un couloir de départ loin d'être favorable au moment de prendre le départ de la première manche qualificative.

« Il est clair qu'avec un cinquième temps à l'issue des essais chronométrés, je ne pouvais pas bénéficier d'une position de départ préférentielle au moment de prendre le départ de la première manche. De plus, en ne réalisant qu'un modeste sixième temps, cela n'arrangeait pas les choses pour la seconde manche, puisque je me retrouvais de nouveau sur le couloir extérieur. Heureusement, nous sommes parvenus à rectifier le tir en retrouvant notre niveau de forme du début de week-end avec un troisième temps. » précise le pilote de la Peugeot 207 aux couleurs de Salaün Holidays.

Classé au quatrième rang de sa catégorie après les deux premières manches du meeting, Fabien pouvait largement améliorer son score et prétendre à une qualification sur la première ligne de la finale A au moment de se présenter au départ de l'ultime session du week-end. C'était sans compter sur le « jump » du circuit de Lohéac. Une réception un brin trop rude endommageait le pont avant d’une Peugeot 207 contrainte à l’abandon dès le troisième tour.

À l'addition des trois manches qualificatives, le pilote « Axel Fermetures - Intermarché Carburant Pro » reculait de deux positions en raison de son résultat « nul » en manche 3. En conséquence, Fabien devait composer avec une place sur la troisième et dernière ligne de la finale A.

« C'est dommage parce que nous étions partis pour faire un bon temps en troisième manche, lorsque le passage toujours délicat sur le jump de Lohéac a été fatal au pont-avant de la Peugeot 207. En ne signant pas de chrono, je me suis retrouvé au sixième rang sur la grille de départ de la finale A. Même si j'ai pris un bon départ, je me suis retrouvé enfermé derrière Philippe (Tollemer, ndlr) qui a rapidement fermé la porte pour conserver sa position à l'abord de la première courbe. » précise le pilote aux couleurs de Salaün Holidays, avant de poursuivre :

« Heureusement, après deux tours, je suis parvenu à remonter à la quatrième place en revenant sur la troisième place de Jérôme Grosset-Janin, mais ce fut impossible de trouver l'ouverture. On termine ce meeting de Lohéac au quatrième rang, ce qui, de mon point de vue, n'est pas si mal compte tenu d'un plateau riche d'une vingtaine de SuperCars ce week-end. Pour autant, je pense qu'avec un petit peu plus de réussite, nous pouvions revendiquer une place sur le podium. Désormais, nous sommes concentrés sur la prochaine manche de Mayenne, dans 15 jours. C'est un tracé que j'affectionne tout particulièrement et qui m'a souvent réussi » conclut Fabien.

Cinquième du classement général du SuperCars, Fabien ne compte que 17 points de retard sur la troisième place détenue par Philippe Tollemer. À trois courses du terme de la saison 2012 et 69 points encore à distribuer, une place sur le podium final du championnat de France de Rallycross est toujours en vue pour le sociétaire de la structure Pailler Compétition.

Auteur : Nicolas DUBERNARD



Télécharger le communiqué…


< Page précédente - Page / - Page suivante >