Rallycross RX Team

Bilan positif pour Jonathan

Pour cette dernière manche du championnat de France de Rallycross 2012 disputée sur le tracé d'Essay, Jonathan Pailler est parvenu à conserver sa position au pied du podium final de la Division 3. Si le pilote Salaün Holidays s'est contenté d'une cinquième place à l'issue de l'ultime rendez-vous de la saison, sa quatrième position au classement général vient en revanche récompenser un exercice 2012 pour le moins probant.

En effet, pour son premier programme complet en Rallycross, Jonathan se sera largement mis en évidence, coiffant deux succès pour quatre podiums au total. Seul pilote en mesure d'aller concurrencer la paire Marc Morize/Christophe Saunois pour la victoire finale, Jonathan aura, en revanche, connu un meeting plus compliqué pour cette dernière sortie de l'année.

Sixième des essais chronométrés, la Peugeot 206 aux couleurs d'Axel Fermetures - Intermarché Carburant Pro inversait rapidement la tendance lors des manches qualificatives, en signant trois bonnes performances lui permettant d'intégrer le Top 5.

« C'est un peu décevant, car nous ne sommes pas arrivés à être dans le même rythme que les leaders. Je pense que nos réglages n'étaient pas suffisamment efficaces sur terrain gras. Moi-même, je ne me sentais pas à l'aise sur ce circuit. Les conditions de piste ont évolué au fur et à mesure de week-end, et ce n'était pas évident de trouver le ton juste derrière le volant. Je n'ai pas un très bon feeling avec les pneus terre, et je dois dire que je me sentais beaucoup plus à l'aise en finale avec des slicks sur le mouillé. » analyse Jonathan, qui abordait l'ultime finale A de la saison sans aucune pression.

« J'étais détendu parce que je savais qu'à moins d'un miracle, je ne pouvais pas aller chercher la troisième place finale du championnat à Florent Béduneau. En revanche, je n'avais pas prévu que le grip serait à ce point important sur la dernière ligne de la finale A. Mon moteur s'est assis et j'ai perdu un temps précieux sur mes concurrents. J'ai ensuite reçu un petit choc venant de l'arrière. Cela a eu pour effet d'endommager ma jante. Un de mes pneus a commencé à perdre un peu de pression, ce qui m'a nettement compliqué la tâche sur certaines portions du circuit. L'un dans l'autre, je ne suis pas si malheureux d'avoir réussi à conserver ma cinquième place. » poursuit le pilote Salaün Holidays, avant de dresser le bilan de son championnat 2012.

« J'ai peut-être perdu des points au printemps dernier, mais il s'agissait avant tout d'une saison d'apprentissage. Je ne pensais certainement pas être en mesure de jouer une place sur le podium en début de saison. J'étais plus dans l'optique d'un Top 5 qu'autre chose. On a fait une très belle saison pour une année de découverte, il y a encore quelques détails à peaufiner sur la voiture, mais c'est vraiment de très bon augure pour la suite. Je ne sais pas ce que je ferai en 2013, mais si on repart pour un championnat complet avec la même voiture, je pense que l'on aura les moyens de jouer le titre. Je connais désormais parfaitement la Peugeot 206 et j'ai pu accumuler pas mal d'expérience cette saison en ayant la possibilité de rouler sur tous les circuits. » conclut Jonathan Pailler.

Auteur : Nicolas DUBERNARD



Télécharger le communiqué…