Rallycross RX Team

En attendant Châteauroux

Auteur de deux succès la saison passée pour son premier programme complet dans le cadre de la Coupe de France de Division 3, et consacré au rang de véritable révélation du championnat de France 2012, Jonathan Pailler a vécu un week-end difficile sur le circuit des Ducs d’Essay pour l’ouverture de l’exercice 2013.

Et si le pilote aux couleurs de « Salaün Holidays » et « AXEL Fermetures » ne s’est jamais réellement senti à son aise sur le tracé de l’Orne, 2013 n’aura pas vraiment dérogé à la règle. Toujours au volant de la Peugeot 206 « Intermarché Carburants Pro » de la structure Pailler Compétition, Jonathan ne sera jamais parvenu à se remettre d’une 7e place acquise lors de la première manche qualificative. Un contexte largement favorisé par une nouvelle donne pneumatique à laquelle Jonathan reconnaît avoir eu du mal à s’adapter.

« Je crois que j’ai mis un peu trop de temps à me mettre en action avec les nouveaux pneumatiques qui m’ont demandé une phase évidente d’adaptation. Je n’ai pas fait d’essais avec ces gommes avant l’ouverture de la saison, et j’ai donc dû apprendre à les exploiter, aussi bien derrière le volant qu’au niveau des réglages. Il y a vraiment une grosse différence entre les pneus Kumho que nous avions l’an passé et les Avon avec lesquels nous roulons maintenant. J’ai attendu la fin de l’épreuve pour enfin comprendre les spécificités de ces nouvelles gommes. Il faut être nettement plus brutal avec ces pneus pour pouvoir les faire fonctionner, et c’est certainement cette agressivité qui m’a fait défaut pour dire de pouvoir être performant dès le début du week-end. » explique Jonathan, qui n’est pourtant pas passé loin d’une qualification pour la finale A.

« Après le cafouillage au départ de la troisième manche où un contact me force à abandonner, j’étais motivé à l’idée de sortir une bonne performance en Finale B en essayant de faire l’extérieur sur le premier virage. Mais je me suis retrouvé derrière un pilote moins rapide, et c’est certainement ce qui m’a coûté une qualification pour la finale A. Même si je suis déçu de mon week-end, j’ai fait de bonnes choses sur la fin de l’épreuve, et cela ne peut que me mettre en confiance pour la suite du championnat »

Auteur : Nicolas DUBERNARD



Télécharger le communiqué…


< Page précédente - Page / - Page suivante >