Rallycross RX Team

La lionne attend son heure !

Déjà rassuré par la vitesse de pointe d’une Peugeot 208 qui lui avait permis de jouer aux avant-postes dès la seconde sortie de la nouvelle lionne aux couleurs d’INTERMARCHE Carburant Pro et d’AXEL Fermetures, c’est avec le circuit de Châteauroux, seconde étape de ce championnat de France 2013 de Rallycross, que Fabien Pailler avait rendez-vous ce week-end.

Totalement libéré au volant de la Peugeot 208, le pilote Pailler Compétition s’emparait du tour le plus rapide lors des essais libres. Une nouvelle performance de choix pour Fabien, qui, sur un circuit dépourvu de tour joker, plaçait forcément les départs au centre de la problématique. Second temps de la SuperPole, la Peugeot 208 empochait ses premiers points dès l’ouverture du meeting, et héritait de ce fait, d’un excellent couloir de départ pour la première confrontation directe du week-end.

Hélas, alors que le pilote « INTERMARCHE Carburant Pro – AXEL Fermetures » était sur le point de conclure sa première journée de compétition en tête du SuperCar, la première manche qualificative allait ruiner tous les efforts de l’équipe multiple championne de France de Rallycross. Installé en tête de sa série, et augmentant son avance au fil des tours, Fabien allait revivre la même mésaventure que celle qui l’avait stoppé 15 jours plus tôt, à Essay, alors même qu’il menait la finale B devant une des références du Rallycross continental, le néerlandais Jos Kuijpers. Victime d’une alerte moteur, le pilote de la Peugeot 208 stoppait sa lionne dans un dégagement, l’âme aussi meurtrie que son propulseur.

« Tout avait bien commencé pour moi explique Fabien. Je me sentais parfaitement à l'aise avec la voiture. On a pu observer une véritable progression au fur et à mesure des séries d'essais libres, et les réglages que nous avons su apporter en début de journée allaient dans le bon sens et me permettaient de disposer d'un très bon compromis avec la 208. » poursuit Fabien, qui après s’être longuement entretenu avec son équipe, décidait de mettre un terme à son meeting dès le samedi soir.

« Nous avions un moteur de secours prêt à être installé, mais notre alerte moteur était similaire à celle que nous avons connu à Essay. Dans ces conditions, il était impossible que nous prenions, à nouveau, le risque de casser plus de matériel sans avoir précisément localisé d’où venait le problème et sans un retour vers notre base technique. Bien-sûr, nous aurions pu changer de moteur et repartir le lendemain, mais parfois, il faut savoir faire des choix raisonnables et savoir attendre son heure. Heureusement, Jonathan a réalisé une superbe performance ce week-end en parvenant à nous offrir la victoire en Division 3 ce week-end. Il avait à coeur de signer un bon résultat après nos problèmes de la veille. Cela a permis de redonner le sourire à toute l'équipe. »

Et si Fabien accusait forcément le coup de son abandon, c’est sur la prochaine manche de Lavaré que tous les esprits sont désormais tournés.

« De la tristesse et de le l'amertume, voilà ce que j'ai ressenti lorsque j'ai compris que le moteur venait de nous lâcher. Tous les membres de l'équipe travaillent d'arrache-pied pour que la voiture soit au top chaque week-end, et là, cela ne vient absolument pas refléter leur travail. Pour le moment, il est manifeste que nous passons à côté de quelque chose. Mais je ne me fais pas de soucis car je suis certain que nous allons mettre le doigt sur ce qui ne va pas d'ici la prochaine manche de Lavaré. Je vais continuer à prendre les courses comme elles viennent avec la ferme intention de rouler aussi vite que je le peux. En termes de performance pure, nous étions dans le coup pour les deux premières épreuves de la saison, ce qui tend à prouver que la voiture a largement le potentiel pour s'imposer. Il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit que de sa troisième course, et qu'elle démontre déjà de belles choses. Quoi qu'il en soit, il est évident que nous n'allons rien lâcher ! » conclut Fabien.

Auteur : Nicolas DUBERNARD



Télécharger le communiqué…


< Page précédente - Page / - Page suivante >