Rallycross RX Team

Jonathan Pailler confirme

Vainqueur lors de seconde manche du championnat disputée sur le tracé de Châteauroux au début du mois de juin, Jonathan Pailler s'était parfaitement remis en selle après une épreuve d'Essay sur laquelle il ne s'est jamais guère senti à son aise. De retour pour la troisième étape du calendrier 2013, qui s'est jouée le week-end dernier du côté de Lavaré et de la Sarthe, le pilote « Salaün Holidays » a poursuivi sur sa lancée en s'adjugeant le gain de la troisième manche qualificative, ainsi qu'une place sur la première ligne de la Finale A aux côtés de Marc Morize et de Christophe Saunois.

« Le week-end est pleinement positif, puisque je suis parvenu à mettre 0,5 s sur un tour à des pilotes de la trempe de Marc Morize et de Christophe Saunois en troisième manche. Je suis véritablement parvenu à me lâcher sur ce week-end de Lavaré. Nous avons réussi à prouver que nous pouvions être rapides. Quant à moi, je me sens parfaitement dans mon élément au volant de cette Peugeot 206 Salaün Holidays. » notait Jonathan, au moment de tirer un premier bilan de sa prestation dans la Sarthe.

Second des essais chronométrés et de la SuperPole, Jonathan n'aura pas quitté le Top 3 de sa catégorie tout au long du meeting de Lavaré. Auteur du troisième temps à deux reprises lors des qualifications, le pilote de la Peugeot 206 « Intermarché Carburant Pro » améliorait encore son score en se jouant des poids-lourds de la Coupe de France de Division 3, lorsqu'il remportait la troisième et dernière session du week-end, suffisant pour se présenter sur la première ligne de la finale A. Si le couloir extérieur dont aura hérité Jonathan ne représentait guère un avantage compte-tenu de la configuration du tracé sarthois, ce dernier réalisait un bon départ, se plaçant idéalement pour aborder la première courbe du tracé. Au coude à coude avec Florent Béduneau pour le compte de la troisième place, la Peugeot 206 ne pourra, malheureusement, résister bien longtemps.

« J'ai abordé le premier virage de la finale A exactement comme j'avais pu le faire la saison passée lorsque nous avons décroché notre premier podium. Je me suis retrouvé au coude à coude avec Florent Béduneau, mais il n'a rien voulu lâcher, en essayant de recouper ma trajectoire. Malheureusement, j'ai cassé ma jante au passage du vibreur, et j'ai dû stopper ma course quelques mètres plus loin. C'est dommage, parce que je pense qu'il y avait un bon coup à jouer dans cette finale. Nous étions arrivés à défier Marc et Christophe à la régulière, et il est vrai que cela aurait pu être excitant, pour notre équipe aussi bien que pour l'intérêt du spectacle, de se battre face à eux sur un circuit qui marquait le retour du tour joker et de la stratégie de course. Je suis un peu frustré de ne pas être parvenu à confirmer ma victoire de Châteauroux, mais j'aurais certainement l'occasion de me rattraper lors des prochaines manches qui se dérouleront sur des circuits où je me sens généralement à l'aise. Il reste encore beaucoup de courses à disputer d'ici la fin du championnat, donc il est clair que ce n'est pas maintenant que nous allons lâcher quoi que ce soit. Nous allons attaquer les prochaines manches avec la volonté de montrer que nous pouvons être encore plus rapides. » note Jonathan, qui occupe le cinquième rang du classement général après trois épreuves.

Mais avec près de 30 points par épreuve à distribuer entre SuperPole, qualifications, et finales, le contexte de cette Coupe de France peut rapidement évoluer. « Les choses sont encore loin d'être figées du point de vue du classement général. Avec le nouveau barème de points en vigueur cette saison, il est possible de marquer 10 unités de plus que ses adversaires par meeting, donc je reste confiant quant à nos chances. Le niveau de ce championnat est relevé, et les surprises peuvent encore être nombreuses. J'ai une totale confiance en la voiture et en mon pilotage, donc il n'y a aucune raison de douter. »

Auteur : Nicolas DUBERNARD



Télécharger le communiqué…


< Page précédente - Page / - Page suivante >