Rallycross RX Team

Fabien Pailler proche de l’exploit

Auteur de deux succès consécutifs sur le front du championnat de France de Rallycross, Fabien Pailler était au départ de la 7e manche du championnat d'Europe FIA de Rallycross disputée devant plus de 70 000 spectateurs le week-end dernier, sur le tracé de Lohéac. En tête à l'issue de la première journée de compétition, le pilote de la Peugeot 208 AXEL Fermetures/INTERMARCHÉ Carburant Pro n'est pas passé loin de signer un authentique exploit, en se jouant de quelques-uns des meilleurs pilotes mondiaux, dont Sébastien Loeb et Petter Solberg.

Dans une catégorie SuperCar riche de plus de 30 concurrents, Fabien Pailler aura été un des premiers à surfer sur le vague déclenchée par le phénomène Sébastien Loeb. Second de la première manche qualificative, le pilote Pailler Compétition s'est offert un superbe duel à distance avec le suédois Timmy Hansen, avant de reprendre l'avantage au terme d'une seconde manche remportée avec autorité. En tête à l'issue de la première journée devant le gratin du Rallycross mondial, le pilote AXEL Fermetures n'en revenait pas d'être parvenu à se hisser à un tel niveau de performance face au nonuple champion du monde des Rallyes, et récent vainqueur de Pikes Peak, Sébastien Loeb.

« C'est juste incroyable car nous sommes venus ici sans autre objectif que celui de nous faire plaisir, expliquait Fabien au soir de la première journée. Il est évident que le fait de se retrouver en tête du classement provisoire après deux manches qualificatives est vraiment satisfaisant. Ce qui est rassurant, c'est que nous réussissons le tour le plus rapide du meeting. Pour le moment, c'est un véritable rêve. J'essaie de rouler sans trop me poser de questions tout en restant propre, et cela fonctionne plutôt bien pour le moment. Je sais que je peux m'appuyer sur une voiture qui se montre aussi fiable que performante. C'est juste parfait. »

Avec deux autres manches qualificatives à valider le dimanche et un format de compétition qui n'autorise pas la moindre erreur d'appréciation, Fabien choisissait d’adopter une posture sage, évitant ainsi toute prise de risque inutile. Après une superbe lutte avec Henning Solberg en manche 3, le pilote AXEL Fermetures concluait ses qualifications au quatrième rang après un dernier duel dans lequel il se retrouvait confronté à un certain Sébastien Loeb.

Hélas, la progression de Fabien sera de courte durée. Auteur d'un bon envol au départ de sa demi-finale, l'agitation de la première courbe mettait rapidement un terme à ses ambitions. Une frustration d'autant plus légitime que le pilote aux couleurs d'INTERMARCHÉ Carburant Pro était en route pour s'emparer d'un ticket pour une grande finale diffusée en direct sur la TNT.

« J'étais vraiment très déçu de voir mon parcours se stopper dès le premier virage alors même que nous avions les moyens de nous qualifier pour la finale. C'est frustrant de devoir conclure notre week-end de cette façon, mais cela fait partie du sport automobile et du Rallycross. Les demi-finales sont souvent très agitées en RallycrossRX et je savais qu'il fallait rester prudent. Mais malgré notre élimination en demi-finale, le bilan est néanmoins très positif. Après nos deux victoires consécutives acquises sur le championnat de France, je crois que nous avons prouvé que notre équipe avait les qualités requises pour s'illustrer dans les rangs du championnat d'Europe. Pour le futur, il est évident que nous réfléchissons de près à une éventuelle transition vers le RallycrossRX, que ce soit avec nos partenaires, ou bien avec les membres de notre équipe » assure Fabien, qui terminait finalement son meeting devant le nonuple champion du Monde des Rallyes, Sébastien Loeb.

De son côté, Jean-Luc Pailler s'est rapidement retrouvé confronté à un contexte difficile. Parti en tête de sa série en manche 1, un problème de boîte de vitesses stoppait la progression de la Peugeot 207 SALAÜN HOLIDAYS / FENÊTRÉA. Dans un format de compétition où le moindre accroc est proscrit, sous peine de voir son parcours s'arrêter dès le terme des qualifications, Jean-Luc savait dès lors qu'il lui serait difficile d'inverser la tendance. Si la structure Pailler Compétition parvenait à changer la boîte de vitesses en un temps record, en revanche, le rythme infernal du nouveau format de compétition dictant le championnat d'Europe FIA ne permettait pas au pilote SALAÜN HOLIDAYS de s'élancer au moment de la seconde manche. Heureusement, Jean-Luc Pailler se rattrapait dès le lendemain en concluant ses deux séries de qualifications par autant de victoires.

Si cette épreuve de Lohéac restera assurément dans l'histoire de la discipline, c'est dès ce week-end que Fabien Pailler reprendra la route du championnat de France de Rallycross sur son circuit fétiche de Mayenne. Après deux succès consécutifs à Kerlabo et Pont-de-Ruan, il ne fait guère de doute que le pilote AXEL Fermetures se verrait bien ajouter une troisième victoire à son compteur.

Auteur : Nicolas DUBERNARD



Télécharger le communiqué…


< Page précédente - Page / - Page suivante >