Rallycross RX Team

Fabien Pailler vice-champion de France

Pour sa dernière sortie de la saison 2013 sur le circuit de Dreux, Fabien Pailler s'est offert son cinquième podium de l'année dans les rangs de la catégorie reine du SuperCar. De quoi assurer au pilote AXEL Fermetures / INTERMARCHÉ Carburant PRO de verrouiller son meilleur résultat final depuis ses débuts en Rallycross avec un premier titre de vice-champion de France.

En tête du SuperCar au soir de la première journée de compétition sur le circuit de l'Ouest Parisien, le pilote de la Peugeot 208 aura néanmoins dû s'employer lors des deux dernières sessions de qualifications, suite à des problèmes de transmission qui forçait le sociétaire de la structure Pailler Compétition à devoir jouer les équilibristes afin de valider son ticket pour la finale A de cette dernière épreuve de la saison.

« On est parti sur un bon rythme la samedi en réalisant le meilleur temps de la première manche qualificative. Malheureusement, au départ de la seconde manche, une transmission s’est déboîtée, et le problème s’est reproduit en troisième manche. Mais cette fois, il fallait absolument que je termine la manche pour ne pas devoir passer par la finale B. J’ai donc roulé comme je le pouvais » explique Fabien, qui était contraint de puiser dans ses ressources pour contrôler les 550 chevaux d'une Peugeot 208 AXEL Fermetures / INTERMARCHÉ Carburant PRO au moment de conclure ses qualifications.

« C'était compliqué d'emmener la voiture dans de telles conditions. Il faut faire attention à ne pas se faire piéger. Pour simplifier, chaque accélération incitait la voiture a constamment pivoter sur elle-même. Mais au fur et à mesure que les tours passaient, j'ai parfaitement réussi à m'adapter. Il faut rester doux avec la voiture et bien doser chacune de ses manoeuvres dans ce genre de contexte pour éviter de partir à la faute. »

Heureusement, le départ de la finale A allait rapidement permettre à Fabien de rectifier le tir. Dans le sillage des deux leaders Jérôme Grosset-Janin et Hervé Knapick à la sortie du second virage, Fabien profitait de l'abandon de ce dernier pour récupérer une position, avant de devoir composer avec le retour de la Citroen DS3 d'Alexandre Theuil. Troisième au moment de couper la ligne d'arrivée, c'est par un cinquième podium que Fabien Pailler mettait un terme à une saison 2013 riche de deux victoires signées à Kerlabo et Pont-de-Ruan.

« On limite les dégâts même si on aurait souhaité mieux terminer la saison. Nous découvrions encore un nouveau circuit pour notre PEUGEOT 208 AXEL Fermetures / INTERMARCHÉ Carburant PRO, et elle s’y est encore montrée très performante. Ce problème de transmission nous a clairement empêché de bien figurer ce week-end, mais mis à part le problème moteur en début de saison, c’est le seul et unique souci que nous ayons connu avec la 208 cette année. Avec ce titre de vice-champion de France, je pense que nous sommes à notre place. Dès le début de saison, nous savions qu'il nous serait impossible de revenir sur Jérôme compte-tenu du retard que nous avons accumulé. J'ai repris confiance au volant mais je tiens vraiment à souligner tout le travail abattu l'hiver dernier par la structure Pailler Compétition lors de la construction de cette voiture. Je me sens vraiment dans mon élément avec cette voiture. C'est une donnée essentielle quand vous devez aller chercher les derniers dixièmes qui font la différence. Il s'agit très clairement de la meilleure voiture qu'il m'ait été donné de conduire depuis mes débuts en sport automobile », conclut le vice-champion de France 2013.

Auteur : Nicolas DUBERNARD



Télécharger le communiqué…