Rallycross RX Team

Jonathan confirme sa vitesse !

Après un premier podium dans les rangs du championnat de France SuperCar obtenu sur le circuit de Châteauroux voici 15 jours, Jonathan Pailler s'est de nouveau offert une prestation de choix lors de la cinquième manche de la saison disputée sur le tracé girondin de Faleyras.

En dépit d'une première manche qualificative vierge de tout résultat en raison d'un accrochage avec la Citroen DS3 d'Hervé Knapick, le pilote de la seconde Peugeot 208 Pailler Compétition aux couleurs d'IXO déco et de Salaün Holidays s'est ensuite offert trois Top 5 consécutifs qui traduisent à merveille l'adaptation du transfuge de la Division 3 à la catégorie reine du SuperCar. Surtout, avec une troisième place au terme des quatre manches qualificatives du week-end, c'est avec 14 précieux points, soit son meilleur score de la saison, que Jonathan Pailler empochait son ticket pour les phases finales.

« La première manche qualificative du week-end a vraiment été compliquée pour moi puisque j'ai été victime d'un accrochage à l'abord de la troisième courbe du circuit qui me contraint à abandonner. Heureusement, j'ai réussi à passer au travers des embûches lors des trois sessions suivantes, ce qui m'a permis de signer mon meilleur résultat de la saison avec une troisième place au cumul des qualifications. En revanche, je n'ai pas eu de réussite en finale. Fabien a raté une vitesse au départ, ce qui m'a empêché de me rabattre à la corde. Je suis ressorti dans la poussière face à la Citroën DS3 d'Alexandre Theuil qui a réussi un freinage dont lui seul à le secret. Nous nous sommes présentés portières contre portières à l'entrée du virage suivant et au moment de me caler dans son rythme, j'ai reçu un contact au niveau de la roue arrière droite qui, comme en première manche, m'a forcé à couper mon effort. Mon week-end s'est donc terminé exactement de la même manière qu'il avait débuté » explique Jonathan qui, pour la seconde fois consécutive du championnat a néanmoins dépassé la barre des 20 points marqués en Gironde.

De quoi rassurer Jonathan qui, outre le fait de gagner sur le plan de la régularité, prend progressivement confiance au volant de sa Peugeot 208 SuperCar.

« Nos temps au tour étaient assez bons. Nous sommes parvenus à progresser et à affiner nos réglages tout au long du week-end. Je commence vraiment à prendre confiance au volant de cette voiture. Je sens que je progresse depuis la première épreuve de la saison où j'ai commis quelques petites erreurs de jeunesse lié à mon manque de roulage au volant d'un tel engin. Depuis Châteauroux je me sens beaucoup plus à l'aise et ce, dés le début du meeting. J'avais déjà roulé à Faleyras il y a deux ans. Par rapport à la Division 3, les sensations sont différentes car l'accélération est plus forte et la vitesse de pointe plus élevée. Malgré-tout, je ne suis pas déçu du résultat, l'essentiel pour moi, c'est de voir que je peux rivaliser avec Christophe Jouet et Alexandre Theuil. D'ailleurs, je suis un peu déçu que mon abandon m'empêche de pouvoir me battre avec eux en finale. Je rajoute encore 21 points de plus à mon compteur en vue du classement général. Je commence à être plus régulier, et c'est de bon augure pour la suite » assure Jonathan, qui occupe la cinquième place du championnat de France SuperCar avant le prochain rendez-vous de la saison qui se déroulera dans la Sarthe, sur le circuit de Lavaré, les 28 et 29 juin prochains.

Auteur : Nicolas DUBERNARD



Télécharger le communiqué…


< Page précédente - Page / - Page suivante >