Rallycross RX Team

Top 3 en vue pour Jonathan

Après avoir rencontré quelques soucis au cours d'une première journée qui l'a clairement empêché d'exploiter la pleine mesure de sa Peugeot 208, Jonathan Pailler s'est offert son premier scratch de la saison en s'imposant au terme de la troisième manche qualificative. Une nouvelle fois, le pilote de la structure Pailler Compétition a prouvé qu'il pouvait désormais jouer les yeux dans les yeux avec les têtes d'affiches de ce championnat de France SuperCar.

Ralenti lors des deux premières sessions du week-end, Jonathan est passé aux choses sérieuses dimanche matin. Auteur du meilleur temps lors du warm-up, le pilote de la Peugeot 208 SALAÜN Holidays / Ixo Déco s'est mis en évidence en signant le meilleur chrono de la troisième manche qualificative.

« On a rencontré quelques difficultés le samedi avec un capteur défaillant qui m'a empêché de tirer la pleine mesure du moteur. L'équipe a réussi à recadrer tout cela au soir de la première journée, et ça s'est vérifié le lendemain, où j'ai pu retrouver une voiture au top. Dès le dimanche, j'ai senti la différence puisque je réalise le meilleur temps du warm-up avant de signer le meilleur chrono de la troisième manche. Le potentiel est donc bien présent, et cela prouve que je peux aussi faire de bonnes choses sur une piste aussi difficile que celle à laquelle nous avons été confrontés le week-end dernier » note Jonathan, qui profitera d'une demi-finale conclue au second rang pour dépasser le cap des 20 points inscrits pour la 3e fois de la saison.

Hélas, l'agitation du premier virage aura eu une nouvelle fois raison des ambitions du pilote Pailler Compétition lors de l'ultime confrontation du meeting. Néanmoins, Jonathan a prouvé qu'il n'avait rien à envier à la concurrence.

« En demi-finale, j'ai hérité de la pole position puisque Fabien avait choisi le couloir central. Je suis parvenu à accrocher la seconde place derrière la seconde Peugeot 208. L'objectif était de faire en sorte d'accrocher une position de départ sur la première ligne de la finale, chose que nous avons réussie. Malheureusement, le départ de la finale ne m'a porté chance puisqu'un concurrent m'a directement envoyé dans le bac à sable du premier virage. A partir de là, je savais que mes chances de podium étaient terminées » assure Jonathan, qui abordera la prochaine étape de Kerlabo en pleine confiance. Toujours installé au cinquième rang du championnat, le pilote de la Peugeot 208 sait qu'il peut encore se rapprocher du Top 3 au classement général.

« J'apprécie le circuit de Kerlabo. Je vais arriver là-bas pleinement rassuré quant à mon potentiel au volant de la Peugeot 208. J'ai prouvé que j'étais dans le rythme en terme de performance pure. Désormais, il va falloir que je puisse parvenir à concilier ma vitesse de pointe avec un peu plus de réussite. Après Châteauroux où mon podium fut surtout le résultat des nombreux faits de course, j'ai maintenant à cœur d'aller chercher ce premier podium à la régulière. »

Auteur : Nicolas DUBERNARD



Télécharger le communiqué…


< Page précédente - Page / - Page suivante >