Rallycross RX Team

Fabien aux portes de l’exploit !

Si l'édition 2013 de l'épreuve de Lohéac lui avait clairement permis de signer l'une de ses plus belles performances en carrière en concluant la première journée du championnat d'Europe FIA en tête de la catégorie SuperCar, Fabien Pailler effectuait le week-end dernier sa seconde sortie dans les rangs du championnat du Monde FIA après l'étape britannique de Lydden Hill disputée au mois de mai dernier.

Installé dans le Top 10 au soir d'une première journée parfaitement maîtrisée, le leader du championnat de France de Rallycross avait en effet les moyens de valider une seconde qualification pour les phases finales du World RX et le fameux Top 12 après celle obtenue en Angleterre un peu plus tôt cette saison.

Avec une 11e place ex-æquo avec le pilote Volkswagen, Toomas Heikkinen, au terme de la troisième manche qualificative, Fabien se devait d'assurer au départ de l'ultime session du meeting. Il n'en sera rien pour le pilote aux couleurs d'AXEL Fermetures/Intermarché Carburant Pro qui fera les frais d'un sérieux contact qui endommageait le train arrière de sa Peugeot 208, annihilant ainsi ses chances de Top 12 par la même occasion. Forcément déçu, Fabien Pailler préférait se concentrer sur l'essentiel ainsi que sur les nombreux points positifs ramenés de Lohéac.

« Même avec un problème de température d'air qui nous a gêné tout au long du week-end, nous étions tout proche de valider notre qualification pour les phases finales, explique Fabien. Malheureusement, un contact avec un concurrent en quatrième manche qualificative au niveau de mon train arrière m'a empêché de poursuivre plus loin mon effort. Il ne me manquait pas grand-chose pour accéder aux demi-finales puisqu'il me suffisait juste de confirmer mes temps établis lors des trois premières sessions de qualifications pour y parvenir. Cependant, il faut rester objectif, et même en cas de qualification pour les demi-finales, il aurait été très compliqué de se faire une place en finale avec le niveau de performance que l’on avait ce weekend, » assure le leader du championnat de France SuperCar, avant de poursuivre :

« Nous ne sommes pas arrivés à rééditer nos bons résultats de l'an passé, mais pour le moment, c'est en direction du championnat de France que nous devons nous concentrer. Nous sommes en tête du classement général, et nous n'allons absolument rien lâcher lors des deux dernières manches de la saison. Rien n'est encore fait et même si nous disposons d'une légère avance au général, nous ferons en sorte de ne laisser aucun détail au hasard. »

Auteur : Nicolas DUBERNARD



Télécharger le communiqué…


< Page précédente - Page / - Page suivante >