Rallycross RX Team

Fabien se rapproche du titre

Déjà auteur de deux victoires cette saison sur le front du championnat de France de Rallycross, Fabien Pailler s'en est allé cueillir un troisième succès sur le circuit de Mayenne ce week-end. Une excellente performance qui permet au pilote AXEL Fermetures//INTERMARCHÉ Carburant Pro de se rapprocher de son premier titre de champion de France SuperCar.

Certes, un bris de transmission survenu en troisième manche qualificative lui a très certainement ôté l'opportunité de porter un coup fatal à JB Dubourg en vue de la couronne nationale, mais il n'empêche qu'avec trois nouveaux succès en qualifications sur les quatre manches prévues au programme tendent à prouver que le vice-champion de France sortant n'a pas flanché, convertissant ainsi sa 18e victoire de l'année dans cet exercice.

Si Fabien a perdu deux précieux points dans l'opération au profit de JB Dubourg, seul pilote en mesure de lui ravir le titre, le pilote de la Peugeot 208 se fera un plaisir de rectifier le tir lors des phases finales, en coupant la ligne d'arrivée en vainqueur pour la troisième fois de la saison. De quoi rapprocher l'intéressé de son premier sacre national.

« J'ai pris un bon envol en demi-finale. Je me suis présenté au niveau de JB Dubourg sur le premier virage en tentant de lui faire l'extérieur, mais il est rapidement parvenu à contenir mon attaque. Je suis resté cinq tours durant dans son aileron mais après avoir pris le tour joker, j'ai dû couper mon effort. Une petite fuite au niveau de l'échappement a provoqué un début d'incendie. Cela ne nous a pas empêché de terminer au second rang de cette demi-finale, de quoi nous permettre de démarrer depuis la première ligne lors du dernier Top 8 du week-end. L'équipe a néanmoins dû s'employer pour réparer les dégâts provoqués par ce début d'incendie. En 30 minutes, ils ont abattu un travail considérable pour me permettre de reprendre le départ dans des conditions optimales, » note Fabien, qui ne tremblera pas à l’extinction des feux.

« La voiture s'est littéralement arrachée de la grille en finale. Je disposais d'une avance suffisante pour retarder mon freinage au maximum sur le premier virage, et m'emparer de la tête de la course. Ensuite, je savais qu'il fallait absolument partir sur un rythme très élevé pour empêcher JB Dubourg de revenir sur moi. Il s'est montré très rapide tout au long du week-end mais il a commis une petite erreur dans le tour joker, ce qui m'a permis de conserver un peu de marge lorsque j'en suis moi-même ressorti. »

Désormais nanti de 16 points d'avance à une manche du terme du championnat, Fabien sait que la route du titre est encore longue. De quoi se montrer méfiant avant l'ultime étape de Dreux à venir en octobre prochain.

« D'un point de vue mathématique, et sauf catastrophe, nous sommes plus que jamais en position de décrocher le titre lors de la prochaine étape de Dreux. Mais vous savez, le propre du Rallycross, c'est qu'on ne peut justement jamais rien prévoir. La performance est un savant mélange entre la fiabilité, les compétences du pilote ainsi que le petit brin de réussite qui permet de faire la différence. J'ai bien trop d'expérience pour ne pas crier victoire trop tôt. Nous aborderons la prochaine étape de Dreux avec la même application que celle dont nous avons fait preuve depuis le début du championnat. JB Dubourg est un adversaire redoutable, et il serait totalement malvenu de sous-estimer un pilote aussi talentueux avant cette ultime étape de Dreux »

Auteur : Nicolas DUBERNARD



< Page précédente - Page / - Page suivante >